08/06/2004

La sécurité est primordiale !

Dans ce message, je me permets de reprendre la réponse que j'ai adressée à "Corvette-fan" (voyez son blog http://corvette-lover.skynetblogs.be ), un vrai connaisseur (comme beaucoup d'autres) de Francorchamps, et qui a la particularité de savoir pousser la discussion dans le bon sens.
En résumé, il m'écrivait (sur l'autre blog) son désaccord avec mon point de vue sur les motos et trouvait leurs revendications un peu poussées.  Avis tout à fait normal, légitime et SOUHAITABLE, car plus on a de commentaires, mieux c'est !
voici ma réponse:
"Il faut reconnaître que les soucis de sécurité sont prioritaires et qu'il est utile d'avancer dans ce sens. 
Au niveau des doléances, il est légitime que les évaluations en matière de sécurité moto au niveau des circuits progressent et soient plus exigeantes qu'avec les voitures.
Pourquoi?  Parce que si les voitures savent augmenter leur sécurité passive au niveau de l'habitacle et des cellules de sécurité, les motos, elles, restent toujours aussi vulnérables au niveau des chutes.
Il est dès lors logique que les doléances en matière de sécurité évoluent dans le sens d'une meilleure protection. 
Par contre et où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est dans le fait de l'aménagement de la nouvelle chicane.  Je ne sais pas si c'est vrai, mais il paraîtrait qu'elle aurait été exigée (pour la F1) uniquement dans un but commercial (en non pour la sécurité; je pense pas que c'est là qu'on se tue (ou risquerait sa vie) en voiture) pour le placement de tribunes amovibles.  Et pour cela  l'ISF aurait eu les budgets d'infrastructures (ce qui est très bien car les retombées financières seront positives pour les organisateurs, faites les comptes si 2000 places à 300 €).  

Pourquoi dès lors ne pas avoir anticipé avec les demandes des motards depuis presque un an en intégrant un tracé "moto" à l'aménagement du plateau de la nouvelle chicane, qui de toute façon est actuellement en chantier.
Il faut se dire que Francorchamps a un aménagement archaïque au niveau de la sécurité par rapport aux nouveaux circuits.  C'est un peu comme une superbe vieille baraque que tu voudrais rénover.  Cela te coûte plus cher qu'une nouvelle !
Je pense encore que même au niveau voiture, d'autres endroits sont toujours aussi (et trop) dangereux, surtout depuis que les dégagements (bacs à sable) ont été reconvertis en patinoire.  C'est encore plus dangereux que les bacs car cela devient une partie de curling ! 
Rien que pour la sortie du Raidillon ou Blanchimont.  On risque encore d'en reparler (j'espère que non) pour les courses les plus rapides, et lorsqu'il y aura des "tout droit".  C'est du direct dans les murs par l'absence de bacs à sable et l'insuffisance des tarmacs de dégagement en profondeur qu'il faudrait doubler en recul afin de rendre les chocs moins traumatisants !
Et finalement pour le camping des commissaires aux Combes, c'est vraiment grave de ne rien faire depuis tant d'années.  Cet aménagement n'est pas un luxe car cela vous donnerait un peu plus de confort bien mérité. 
Mais je pense qu'ils pensent un peu comme toi tu le fais avec la moto, dans le sens que pour eux et en faveur des commissaires de piste, un circuit a beaucoup plus "d'âme" ou de caractère dans l'inconfort des commissaires (l'insécurité des motards) et la gadoue dont vous êtes habitués.  Car vous devez "en avoir" pour se faire tremper ou griller par tous les temps; comme les mécanos qui se crèvent parfois des nuits à changer de moteurs,...  tous ces gens qui bossent par passion !
Moi je dis, l'âme du circuit est sur le tracé de la piste et surtout dans la tête de tous les vrais acteurs qui contribuent  à la promotion des sports-moteurs sur le circuit, que ce soit autos ou motos !"

09:14 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.