06/07/2004

Nouveau projet: deux circuits en un !

Le circuit de Francorchamps sera dans un futur proche aménagé en deux circuits qui pourront fonctionner de manière distincte.  C'est vrai que la distance ne manque pas.  Pas plus que la place pour aménager ces nouvelles "bretelles" au circuit.  C'est M. Lejeune, responsable infrastructre MET au circuit, qui en une quinzaine de jour a tracé les nouveaux tronçons qui permettront de scinder le circuit en deux, selon la demande.
On se retrouvera avec un "petit circuit" (ou une "grande piste") de 2,026 km qui devrait prendre dans un premier temps l'appellation de "Circuit Forem" du fait de son implantation à proximité du karting et du nouveau Centre de compétence du Forem qui est actuellement en construction.  La pente et les courbes seront du même ordre que l'ancien tracé.  Il faudrait toutefois apporter 400.000 m³ de remblais qui proviendraient très probablement des travaux d'aménagements des nouveaux stands F1 à l'endroit du terrain de cross qui serait complètement raboté.
L'autre morceau du circuit sera le plus long (3,850 km) en gardant les meilleurs morceaux comme la Source, l'Eau Rouge, le Raidillon, Pouhon, la nouvelle "bretelle", et le retour par Blanchimont et le Bus Stop.
Ce qui fait que l'on pourrait organiser deux manifestations à la fois sur le circuit; de quoi rentabiliser les insfrastructures tout en répondant mieux à des demandes plus promotionnelles comme les "intensives" qui préfèrent des tracés plus courts.
Mais on le comprend également rapidement, les épreuves plus lentes auront vite pris le "raccourci" afin d'augmenter l'attractivité des courses et surtout le nombre de passages. Cependant il ne faudrait pas que l'exception devienne la règle... Rappelons-nous qu'on est passé de 14 km à 7, et maintenant à 5 km en version courte.  Wait and see !

17:49 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

ASSEZ LEJEUNE ! Mais qu'attends-t-on pour enfermer ce Lejeune? Qu'il tranforme le plus beau circuit du monde en une grande esplanade de béton! je ne comprends pas que de tes idées de farfelus puissent aboutir sans aucune réctions des autorités ministérielles! Ce type va détruire ce qu'il reste de beau actuellement au circuit. Il faut ABSOLUMENT faire une pétition contre ce projet, ou c'est le début pour bientôt de la construction d'un supermarché à l'entrée des Stands F1. Je l'avais bien dit qu'il fallait arrêter déjà le projet FOREM car il allait engendrer d'autres coneries du genre! Et ce Lejeune, c'est un spécialiste.

Écrit par : ericerac | 08/07/2004

Il faudra naturellement écouter tous les avis ! Je pense qu'il est important de préciser que les travaux (s'ils se font) se limiteront au périmètre du circuit. Donc des aménagements intérieurs (comme la nouvelle zone de paddock qui vient de se faire en bordure de l'Eau Rouge) sont d'une importance vitale pour la survie économique du circuit, car ici aussi, il s'agit de rester compétitif par rapport à d'autres infrastructures modernes de référence (les nouveaux circuits).
Alors rajouter deux bretelles (une grande et une petite) ne touche en rien à la nature extérieure du circuit. Il est évident que ce seront quelques cicatrices supplémentaires, mais pas catastrophiques car si je me réfère à la descente actuelle de la nouvelle portion du circuit, l'aspect esthétique est préservé au niveau du cadre de verdure. Je prends aussi comme modèle la nouvelle route de contournement "Est" du circuit. Je trouve que c'est une réussite au niveau du tracé et de son utilité. Qui pourrait encore la contester???
Mais j'admets qu'il faudra rester attentif au niveau des remblais au niveau du fond de la vallée. Mais ici aussi, de bonnes solutions peuvent être appliquées.
Pour ce qui est du nouveau Centre de compétences du Forem, je trouve que la localisation est bien choisie (sauf pour le bruit de fond!). Cette nouvelle infrastructure se trouve dans la zone du circuit. Cela ne devrait pas gêner grand monde ni les riverains ! Et en plus, cela se concentre près de l'activité karting. Si il y a nuisances, ce sera entre eux !
Donc je pense qu'il est tout à fait possible de concilier développement économique et préservation de la nature par une gestion réfléchie de ce qui sera mis en oeuvre.

Écrit par : captain Paddock | 09/07/2004

Les commentaires sont fermés.