17/08/2004

La parole aux associations bénévoles

Qu'on se le dise !!
L'occasion est ici donnée aux associations désirant communiquer leur expérience et la nécessité de maintenir ces actionnaires bénévoles au niveau de certaines tâches au niveau du circuit.
 
En quoi le travail des associations bénévoles est-il utile???
Leur soi-disant manque de motivation, de compétence et de professionnalisme est-il justifié???
Les associations bénévoles sont-elles des "fraudeurs" en faisant passer n'importe qui???
 
Si vous avez envie de réagir ou tout simplement de donner votre avis sur le sujet, faites-le par les commentaires ou tout simplement par le mini-chat (anonymement ou non).  
(Merci de respecter le code de bonne conduite internet dans vos propos)

15:25 Écrit par Captain Paddock | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

avant f1 bjr voila je vai aler voir le gp de f1 et j'aimerai s avoir si avant vendredi , on peut aller sur le circuit ? voir les motor homes ? ou une pit lane ouverte le jeudi ? et ou peut on voir les pilote arrivé ???? rep sur mon mail sb144230@skynet.be stp

Écrit par : michael | 17/08/2004

étonnante situation C'est bien dommage tout ça mais force est de constater le nombre important d'individus (parfois des mémères avec le sac qui va bien) bardés de passes en tout genre ... et là dedans des passionnés qui ne peuvent pas se payer une place pour le GP de F1 (me inside).

Je ne pense pas que tous ces bénévoles soient responsables de cette dérive, mais il est certain que des abus apparaissent ici et là.

Personnellement je trouve que les évènements majeurs sont accompagnés d'un cortège publicitaire et "VIP" purement inadmissible, comme par exemple la banderole Proximus masquant totalement le virage à droite situé entre les combes et bruxelles.

On se demande si les spectateurs sont considérés dans cette histoire ou bien si seuls les médias et autres privilégiés en costume impeccable comptent.

Je n'ai pas pour habitude d'être invité et je paye mes places, marche un bon moment avec mes sacs que je vais traîner toute la journée, trempé de sueur ou trempé par la pluie en faisant le tour du circuit généralement.

Cette situation est normale, mais force est de constater qu'il y a beaucoup d'abus et ça devient pénible, on se sent à l'écart mais toujours sollicité pour payer à droite à gauche.

Le grand prix de F1 sera l'apogée dans tous les sens du terme : du grand spectacle mais des places hors de prix et des invités pas passionnés pour un franc qui viennent boire des cocktails offerts par ... ceux qui payent leur place.

Bref même loin des paddocks on le sent et je préfère ne pas assister à cette mascarade.

Quant aux bénévoles, je ne pense pas qu'ils soient moins motivés et plus laxistes que ces messieurs en costume.

Les passionnés et autres puristes doivent avoir la place qui leur est due.

Écrit par : Stef | 18/08/2004

il faudrait revoir certaines situations en faveur du vrai public! C'est vrai que le grand public voit ses emplacements et ses vues sur le circuit de plus en plus envahies par des panneaux publicitaires et parfois de la végétation mal venue. Les spectateurs semblent devenir accessoires dans beaucoup d'épreuves qui a première vue peuvent sans problème s'en passer !
Avec l'arrivée d'un public peu passionné et la concentration de zones vip où les invités ne viennent pas pour l'ambiance de la course mais des cocktails, les courses deviennent beaucoup plus fades qu'il y a 10 ou 20 ans. Ou alors il faut vivre les courses motos où le public vibre et participe encore en y mettant de l'émotion. Ce que les pilotes motos leur rendent bien par leur show.
Quant aux bénévoles, je pense pas qu'on peut parler d'abus de leur part. Je dirais même qu'ils sont plus sympathiques et accueillants que la majorité des "gorilles" qui montent la garde aux entrées du circuit et qui se croient sortis d'une mauvaise série télé américaine!

Écrit par : captain paddock | 19/08/2004

Des différences importantes En effet le public passionné de 2 roues est bien plus modeste et plus vrai que tout autre. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je risque d'être plus attiré par ces dernières à l'avenir.

Concernant les vues sur le circuit, outre les banderoles Proximus masquant totalement un virage pour permettre aux photographes en face de prendre de belles photos avec sponsor EN GRAND en arrière plan
--- inadmissible--- il y avait aussi de l'autre côté après le virage de Bruxelles et au niveau du virage suivant à gauche, bien en hauteur, un nouveau grillage cantonnant les spectateurs à 50 m de la piste, bien entendu, cette piste étant difficilement visible à cause d'une végétation non contenue et dorénavant difficile d'accès.

Il va falloir songer à construire des miradors pour espérer voir quelque chose.

Même si la beauté de ce circuit reste intacte, c'est assez dommage de limiter les vues sur la piste.

Je suis étonné de croiser si peu de WC et lavabos, des poubelles en sous effectif et des ordures partout.

Il y a un contraste important entre le spectacle offert au bord de la piste et l'infrastructure générale dès qu'on s'en éloigne.

Je pense finalement que quelques améliorations peu coûteuses ici et là et un respect du public plus affirmé changeraient radicalement la situation.

Francorchamps devrait être un exemple.

Il y a de la place pour tout le monde : spectateurs, sponsors, médias, teams, commissaires, organisateurs, VIP, restaurateurs, etc mais si certains empiètent sur d'autres ça ne peut pas aller.

J'aurais normalement bientôt l'opportunité par le biais du campus automobile de Liège d'être non plus seulement spectateur, mais également acteur dans une certaine mesure. Cette expérience risque fort de m'ouvrir les yeux en observant les parties influentes et les rapports de force qui existent.

Alors je saurais mieux qui a le pouvoir et qui orchestre les évènements à Francorchamps.

Écrit par : Stef | 20/08/2004

ben voyons! Polemique toujours d'actualité a Francorchamps,ou tout est fait pour les VIP mais ou on se fout royalement du petit peuple... Pourtant,lorsqu'on fait des efforts du coté de l'ISF (intercommunale du circuit) on dirait qu'on leur met des batons dans les roues lorsqu'ils veulent aller jusqu'au bout de leurs projets : C'est vrai que la sacro sainte F1 bouffe tout le budget alloué a l'année,mais quand meme...il y a des incentives tout au long de l'année,et l'argent rentre...alors ; ou va t'il?

Surement pas la ou on l'attend,en tout cas !! les alentours du circuit sont dans un etat pitoyable,et les chemins d'acces tout autant. Par contre,vous ne verrez pas une trace d'une précédente sortie qui aurait éraflé la peinture de l'un ou l'autre mur,car cela ferait désordre a la tv...Les kgs de peinture alloués a cet effet,dépassent l'entendement...

Et encore,dans le budget pour la f1,ne sont pas compris les dégats et dégradations diverses aux clotures et alentours,et pourtant...Dieu sait si il y en a!!! Il y a qq années,j'ai parlé avec un ouvrier qui ramassait les cannettes et autres détritus,ils en étaient a 13 tonnes ! malgré le fait que les poubelles soient la,et vidées autant que possible ! On a meme refuser l'entrée a un camion d'éboueurs qui venait ramasser le samedi soir ! Voyons,ce sont des fraudeurs potentiels,n'est ce pas ma bonne dame !

Mais comme le clame "noss captain" les petits benevoles de service a l'habitude,et dont on a bien besoin ,on les expédies pour faire place a la Waffen SS privée...tels les autrichiens qu'on a eu il y a qq années...demandez leur donc de quelle maniere l'un d'entre eux a mesurer le pavé lorsqu'il s'etait mis en tete de controler les laissez passer des commissaires de piste,dans les bus de la STIL ( a l'époque) ...il n'a pas fait un metre dans le bus,car ses "ausweiss ! papieren! " étaient de trop !!! non mais c'est quoi ça???

Un bon conseil a ceux qui font partie de ces gens payés pour controler.... foutez la paix aux commissaires de piste et de stands,car il risque de vous arriver des bricoles....Nous ne sommes pas des boeufs! et encore moins des moutons !!!!

Écrit par : Corvette fan | 20/08/2004

Les commentaires sont fermés.